top of page

đŸ—žïž Gestion de fortune, fĂ©vrier 2009 → Conseils dans la crise


Le mot le plus appropriĂ© pour qualifier l’annĂ©e 2008 est certainement « cataclysme ». Alan Greenspan, l’ancien gouverneur de la RĂ©serve FĂ©dĂ©rale amĂ©ricaine (Fed), trĂšs Ă©coutĂ© par le marchĂ©, a parfaitement rĂ©sumĂ© la gravitĂ© et l’ampleur de la situation lors d’une interview en septembre dernier sur la chaĂźne ABC : « On doit reconnaĂźtre qu’il s’agit d’un Ă©vĂ©nement qui se produit une fois tous les cinquante ans, probablement une fois par siĂšcle ». De fait, le systĂšme financier mondial semble connaĂźtre ses limites et de nombreuses critiques fusent concernant son fonctionnement...


...Yves Gambart de LigniĂšres, conseiller en gestion de patrimoine indĂ©pendant et associĂ©-gĂ©rant de De LigniĂšres Patrimoine Ă  Paris et Ă  Vannes nous confie, « Generali et Axa sont nos principaux partenaires. Or les compagnies d’assurance sont affectĂ©es dans une moindre mesure par la crise. Par ailleurs, il est trĂšs rare qu’une compagnie d’assurance en France dĂ©pose son bilan. Quant Ă  l’assureur amĂ©ricain AIG, il a Ă©tĂ© sauvĂ© in extremis par la Fed »...


...Les conseillers attirent l’attention sur le fait que les cours boursiers sont anormalement bas, ne reflĂ©tant pas la valeur Ă©conomique des sociĂ©tĂ©s cotĂ©es. « Certaines valeurs affichent mĂȘme une capitalisation boursiĂšre infĂ©rieure Ă  leurs fonds propres », ajoute Yves Gambart de LigniĂšres. Il y a une rĂ©elle anomalie sur le marchĂ© boursier. La bourse rĂ©vĂšle maintenant les angoisses et les Ă©motions collectives...


...Le contexte actuel pĂšse sur le marchĂ© de l’assurance vie, toutefois certains plĂ©biscitent d’investir sur un contrat d’assurance vie multisupport dont une partie des fonds est libellĂ©e en unitĂ©s de compte. À ce sujet, l’allocation d’actifs proposĂ©e par Yves Gambart de LigniĂšres est la suivante: « Nous recommandons pour les nouveaux souscripteurs d’investir 80% en fonds en euros et 20% en unitĂ©s de compte »...


...L’or Ă©tiquetĂ© comme une « relique barbare » par Keynes fait l’objet de toutes les attentions depuis le dĂ©but de la crise. La rĂ©putation du mĂ©tal jaune comme valeur refuge tient particuliĂšrement au fait que pendant les pĂ©riodes agitĂ©es les investisseurs se replient vers l’or. C’est l’avis d’Yves Gambart de LigniĂšres pour qui « l’or est considĂ©rĂ© comme une valeur refuge dans le sens oĂč son Ă©volution est fortement dĂ©connectĂ©e des marchĂ©s actions ». Ce vĂ©hicule d’investissement est Ă  l’abri de l’érosion monĂ©taire, des crises financiĂšres et des tensions gĂ©opolitiques...




Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page