top of page

đŸ—žïž Investir, mai 2020 → L'assurance-vie face Ă  la crise




Cette pĂ©riode pleine des remous liĂ©s Ă  la crise due au coronavirus conduit Ă  s’interroger sur la gestion de son contrat.


-> Les fonds prudents et équilibrés ont en moyenne mieux résisté aux turbulences que le Cac 40


-> Stop-loss, Ă©crĂȘtage des plus-values, etc. Des options pour prendre plus ou moins de prĂ©cautions


-> Si vous avez bien dĂ©terminĂ© votre profil, il n’y a pas de quoi paniquer


 « Quoi qu’il arrive, si le conseiller a bien fait son job, aucun client ne devrait ĂȘtre surpris », indique Yves Gambart de LigniĂšres, lui-mĂȘme conseiller en gestion de patrimoine. Si le profil de risque a Ă©tĂ© bien dĂ©fini, alors les Ă©pargnants ne devraient pas avoir perdu plus que les limites qu’ils avaient fixĂ©es. Certains de ses clients se sont ainsi rendu compte qu’ils Ă©taient finalement prĂȘts Ă  assumer des pertes Ă  court terme et envisagent de repartir sur un profil plus dynamique. Pour jauger sa tolĂ©rance au risque, Yves Gambart de LigniĂšres a un conseil on ne peut plus simple : « Ce n’est pas trĂšs parlant de s’exprimer en pourcentage d’exposition aux actions. Je demande plutĂŽt aux clients : ‘‘Si vous me donnez 100 €, Ă  partir de combien de pertes vous dormez mal ? » 



Posts récents

Voir tout

Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page