top of page

🗞️ Investir, mai 2021 → SCI ou indivision : l'enjeu de la transmission

…



la SCI a vocation à être pérenne, tandis que, comme dit l’adage, « nul n’est censé demeurer en indivision », qui est un régime transitoire, même s’il dure parfois longtemps.


Elle permet encore de ne pas se limiter à son épithète « immobilière », précise le conseiller en gestion de patrimoine Yves Gambart de Lignières : « L’objet de la société civile, c’est l’acquisition d’un bien immobilier, mais cela peut être plein d’autres choses : des actifs financiers, un contrat de capitalisation, etc. » Le partage du patrimoine global n’en sera que plus simple.


La SCI possède principalement l’avantage d’avoir un gérant à sa tête qui peut trancher les questions difficiles, pourquoi pas le donateur, même s’il reste associé minoritaire. « On peut être quasiment dictateur de la société civile avec 1 % des parts, alors que dans une indivision, chacun a le pouvoir de sa quote-part indivise et, en plus, il ou elle peut en sortir », détaille Yves Gambart de Lignières…



Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page