top of page

đŸ—žïž L'Expansion, novembre 2009 → Astuces pour faire baisser vos impĂŽts


ACHETÉ-VENDU OU « LA GRANDE PURGE » DES PLUS-VALUES


L’« achetĂ©-vendu » permet d’éviter la taxation de 30,1 % sur ses plus-values boursiĂšres ou ses stock-options. A condition d’avoir aussi des actions en moins-values dans son compte-titres (la technique ne vaut pas pour les PEA). L’investisseur vend une action sur laquelle il rĂ©alise une perte, mais rachĂšte le titre dans la foulĂ©e. Dans son portefeuille, rien n’a changĂ©, mais il peut dĂ©duire la perte de ses plus-values. Cette technique doit ĂȘtre rĂ©alisĂ©e avant la fin de l’annĂ©e et signalĂ©e Ă  son intermĂ©diaire financier pour Ă©viter de payer des frais de double transaction. « On peut aussi transmettre les stock-options Ă  ses enfants si elles ont Ă©tĂ© attribuĂ©es avant le 20 juin 2007, complĂšte Yves Gambart de LigniĂšres, associĂ©-gĂ©rant de De LigniĂšres Patrimoine. Cette donation permet de purger la plus-value d’acquisition et la plus-value de cession tout en bĂ©nĂ©ficiant des abattements de 156 359 euros par enfant et par parent sur les donations ».


DIVISER LES RACHATS POUR MIEUX RÉGNER SUR LES ABATTEMENTS


Retirer de l’argent d’un contrat d’assurance-vie ayant plus de huit ans sans le « casser » : la solution est connue. Pour ce faire, il suffit de procĂ©der Ă  un rachat partiel des sommes Ă©pargnĂ©es. Mais avec un inconvĂ©nient : les intĂ©rĂȘts composant le rachat sont fiscalisĂ©s. Pour faire baisser la note, on joue sur le fait que ces impositions ne s’appliquent qu’aprĂšs abattement d’une franchise annuelle d’intĂ©rĂȘts de 9 200 euros pour un couple et de 4 600 euros pour un cĂ©libataire. « Si vous avez besoin de la somme en mars, il peut ĂȘtre judicieux de scinder le rachat en deux, une partie avant fin 2009, une partie dĂ©but 2010, pour profiter deux fois de l’abattement », explique Yves Gambart de LigniĂšres.Sans oublier que si le souscripteur ou son conjoint (ou partenaire pacsĂ©) est licenciĂ©, mis Ă  la retraite anticipĂ©e ou est devenu invalide, la taxation de ces rachats partiels est supprimĂ©e jusqu’à la fin de l’annĂ©e qui suit cet Ă©vĂ©nement.





Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page