top of page

đŸ—žïž Le Nouvel Economiste, mars 2017 → L'investissement immobilier sans (grand) risque


Si le contexte est actuellement favorable Ă  l'investissement immobilier, notamment grĂące Ă  des conditions de crĂ©dit avantageuses, il n’en reste pas moins que de nombreux piĂšges sont Ă  Ă©viter avant d’investir dans la pierre. Pour un Ă©pargnant prudent, le plus sĂ»r reste donc de privilĂ©gier le locatif gĂ©rĂ©, les SCPI, le viager occupĂ©, les parkings ou encore l’international, placements jugĂ©s les moins risquĂ©s par les spĂ©cialistes du secteur.



Cependant, les Ă©pargnants souhaitant se dĂ©charger complĂštement de la gestion de leurs biens locatifs peuvent opter pour le locatif gĂ©rĂ©. .. Cerise sur le gĂąteau, “l’immobilier gĂ©rĂ© bĂ©nĂ©ficie d’une fiscalitĂ© attractive” prĂ©cise Yves Gambart de LigniĂšres, associĂ©-gĂ©rant de De LigniĂšres Patrimoine. Cependant, mĂȘme si les promesses de rendement atteignent de 4% Ă  5% l’an, cet investissement n’est pas dĂ©nuĂ© de risque.


Ainsi, au-delĂ  des chiffres de rentabilitĂ© annoncĂ©s, les professionnels rappellent que l’expĂ©rience et la solvabilitĂ© du gestionnaire de la rĂ©sidence services sont deux Ă©lĂ©ments fondamentaux Ă  prendre en compte afin d’assurer la pĂ©rennitĂ© et la lisibilitĂ© d’un investissement en immobilier gĂ©rĂ©.


Autre solution pour bĂ©nĂ©ficier de rendements immobiliers avec le minimum de contraintes : les sociĂ©tĂ©s civiles de placement immobilier (SCPI). Il s’agit une structure d’investissement de placement collectif dont l’objet est l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier professionnel. Son principal avantage rĂ©side dans la mutualisation des risques locatifs. Qui plus est, sa rentabilitĂ© affichĂ©e est attractive. Ainsi, selon Yves Gambart de LigniĂšres, “on peut tabler sur un rendement de 4% Ă  6%” sans compter le fait que ce type de vĂ©hicule permet Ă  “des investisseurs disposant de sommes mĂȘmes modestes de percevoir des revenus liĂ©s Ă  la dĂ©tention d’un patrimoine immobilier diversifiĂ©, tout en Ă©tant dĂ©chargĂ© du souci de sa gestion” ajoute-t-il.


Cependant, mĂȘme s’il s’agit d’un placement qualifiĂ© de “pierre papier” par les spĂ©cialistes, sa liquiditĂ© reste nĂ©anmoins peu Ă©levĂ©e comparativement Ă  un placement financier.



Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page