top of page

đŸ—žïž Le Parisien Economie, mars 2015 → OĂč trouver les meilleurs rendements ?


Offrez Ă  votre Ă©pargne les meilleurs rendements 2015


Difficile de trouver un placement rĂ©munĂ©rateur Ă  l’heure oĂč les taux de rĂ©munĂ©ration ne cessent de baisser ? Pas forcĂ©ment
 Ă  condition d’accepter une part de risque.


La baisse des taux est peut-ĂȘtre une bonne nouvelle pour certains emprunteurs. Elle l’est moins pour les Ă©pargnants adeptes de placements sĂ»rs, qui voient leurs rendements sĂ©rieusement entamĂ©s


Les rendements des fonds en euros baissent d’annĂ©e en annĂ©e (2,5% en moyenne en 2014 contre 2,70% en 2013 et 4,3% en 2007 selon la FĂ©dĂ©ration française des sociĂ©tĂ©s d’assurances)
 Pour autant, l’assurance-vie reste « un eldorado, tant d’un point de vue fiscal, civil, que financier » assure Yves Gambart de LigniĂšres, conseiller en gestion de patrimoine. Principal atout de cette enveloppe dont le rendement du fonds en euros, mĂȘme fiscalisĂ©, dĂ©passe celui des livrets rĂ©glementĂ©s : « On peut y mettre ce qu’on veut », poursuit le conseiller. Des fonds en euros pour jouer la sĂ©curitĂ©, des unitĂ©s de compte pour tenter un rendement plus important, ou un mĂ©lange des deux



AprĂšs deux annĂ©es de fortes hausses (+15% en 2012 et +18% en 2013), les rĂ©sultats du Cac 40 ont Ă©tĂ© dĂ©cevants en 2014 (-0,54%). Mais ils sont nettement repartis Ă  la hausse en ce dĂ©but d’annĂ©e : +17%, au 18 mars, depuis le 1er janvier. Faut-il y aller, ou pas ? « Dans le contexte actuel oĂč les placements sans risque ne rapportent plus rien, c’est le seul moyen de trouver du rendement », annonce Yves Gambart de LigniĂšres, conseiller en gestion de patrimoine. D’autant qu’a priori, plusieurs facteurs jouent en faveur de la reprise : l’apprĂ©ciation du dollar face Ă  l’euro qui devrait permettre un accroissement des exportations et donc encourager la croissance europĂ©enne, ou la baisse du prix du baril de pĂ©trole susceptible de favoriser une augmentation du pouvoir d’achat des mĂ©nages. Sans oublier la mise en place du plan Juncker dont l’objectif est de doper les investissements au niveau europĂ©en.


En matiĂšre de stratĂ©gie, Yves Gambart de LigniĂšres conseille de « privilĂ©gier les marchĂ©s europĂ©ens au dĂ©triment des actions amĂ©ricaines, pour lesquelles les perspectives de gains s’avĂšrent rĂ©duites, et de sous-pondĂ©rer les titres des pays Ă©mergents ». Toutefois le conseiller reste prudent et anticipe « une correction Ă  un moment donnĂ© ». Il s’agit donc de rester vigilant. Pour diluer le risque inhĂ©rent aux marchĂ©s actions, pensez Ă  diversifier votre investissement



Vous ĂȘtes tentĂ© par la pierre mais ne voulez pas vous lancer dans de l’investissement locatif trop contraignant et parfois risquĂ© ? Tournez-vous vers la « pierre-papier », c’est-Ă -dire l’achat de parts de SociĂ©tĂ© civile de placement immobilier (SCPI). Nettement plus accessibles qu’une acquisition classique, ces instruments financiers sont surtout beaucoup plus rĂ©munĂ©rateurs (5,08% avant impĂŽt en 2014 et 5,15% en 2013 selon l’Association française des sociĂ©tĂ©s de placement immobilier) et moins compliquĂ©s Ă  gĂ©rer





Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page