top of page

đŸ—žïž Le Particulier, fĂ©vrier 2017 → Transformer son logement en produit financier


La vente Ă  soi-mĂȘme pour monĂ©tiser son bien en anticipant sa transmission


Aussi appelĂ©e OBO (Owner buy-out) la vente Ă  soi-mĂȘme est une solution peu connue du grand public. Le principe est simple : vous vendez un bien immobilier Ă  une sociĂ©tĂ© (gĂ©nĂ©ralement une SCI, que vous pouvez crĂ©er avec votre conjoint et/ou vos enfants), qui s’endette pour l’acquĂ©rir. Vous percevez le fruit de la vente, que vous utilisez comme bon vous semble.


Pour Ă©viter la suspicion d’abus de droit, il est conseillĂ© d’assortir ce montage d’un objectif de transmission. « Vous pouvez en profiter pour donner la quasi-totalitĂ© des parts de la SCI Ă  vos enfants. La sociĂ©tĂ© Ă©tant endettĂ©e, ses parts ne valent pas grand-chose et la donation ne gĂ©nĂšre pas (ou presque pas) de droits Ă  payer au fisc. Une rĂ©daction adĂ©quate des statuts peut vous permettre de continuer Ă  utiliser et Ă  gĂ©rer le bien », explique Yves Gambart de LigniĂšres, conseiller en gestion de patrimoine indĂ©pendant.


Cette solution est surtout adaptĂ©e aux biens locatifs (les loyers permettant de rembourser le prĂȘt), mais pas seulement. « Cela peut aider Ă  conserver un bien de famille. Les taux Ă©tant bas, le remboursement du prĂȘt immobilier est relativement indolore », note Yves Gambart de LigniĂšres.



Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page