top of page

đŸ—žïž Les Echos Week-End, octobre 2017 → Retraite : comment trouver d'autres revenus que la pension ?




Acheter pour louer, investir dans des SCPI, une assurance-vie, se constituer une rente viagĂšre
 Les moyens d’accroĂźtre ses ressources une fois la retraite venue sont variĂ©s. Que choisir et pourquoi ?


Pour complĂ©ter des pensions de retraite dont le niveau est dĂ©jĂ  rĂ©duit par rapport Ă  la rĂ©munĂ©ration en tant qu’actif et qui risquent fort de dĂ©cliner au cours du temps, voici quelques pistes pour dĂ©gager des revenus, avec leurs avantages et inconvĂ©nients.


L’immobilier locatif


En rĂ©alitĂ©, met en garde Yves Gambart de LigniĂšres, conseil en gestion de patrimoine Ă  Vannes, « les rendements locatifs nets de toutes les charges et des impĂŽts sont trĂšs bas. Les calculs que font les gens, lorsqu’ils m’annoncent qu’ils font du 5 ou 6%, c’est du grand n’importe quoi ! Les vrais rendements, une fois tout pris en compte, sont souvent proches de zĂ©ro, voire nĂ©gatifs Ă  Paris pour les contribuables soumis Ă  l’impĂŽt sur la fortune ».


L’assurance-vie Ă  retraits programmĂ©s


Autre possibilitĂ©, qui reste la voie royale commente Yves Gambart de LigniĂšres : « Le mieux, c’est toujours l’assurance-vie avec un plan de retraits programmĂ©s d’un montant correspondant Ă  votre besoin ». ProblĂšme, le fonds en euros (c’est-Ă -dire Ă  rendement garanti) ne rapporte plus grand-chose, de l’ordre de 1 Ă  1,5% nets. Si vos retraits se limitent aux intĂ©rĂȘts vous n’allez pas loin ! « Il faut accepter de prendre une part de risques en fonction de votre horizon de placement personnel, ajoute cet expert, avec des bons fonds dynamiques. Si vous prenez 30% en fonds actions, en quoi est-ce important que cette part fasse une annĂ©e -10% et une autre +10%? Ce qui compte, c’est le potentiel dans X annĂ©es par rapport aux fonds en euros ». Avantages de cette solution de retraits programmĂ©s : la simplicitĂ©, l’absence de soucis et une fiscalitĂ© limitĂ©e puisque dans le retrait effectuĂ©, la part de gain financier est peu taxĂ©e (30% d’impĂŽt maximum Ă  compter de 2018 pour les encours supĂ©rieurs Ă  150 000 euros par souscripteur, ce qu’on appelle la « flat tax »), cela avec un abattement de 4 600 euros par an, 9 200 euros pour un couple.


La rente viagùre


C’est-Ă -dire la perception d’un revenu jusqu’à la fin de vie, en Ă©change de la cession de votre capital. Ce viager peut ĂȘtre immobilier (mais avec le risque d’impayĂ©) ou financier auprĂšs d’une sociĂ©tĂ© d’assurances. L’avantage, quand vous sollicitez un assureur en Ă©change d’un capital issu d’une assurance-vie: la sĂ©curitĂ© d’un revenu rĂ©gulier Ă  vie. À l’issue d’un Plan d’épargne en actions (PEA) de huit ans, un assureur peut vous servir une rente exonĂ©rĂ©e d’impĂŽt. La rente est une sĂ©curitĂ© jusqu’au dĂ©cĂšs mais, nuance Yves Gambart de LigniĂšres, « l’aliĂ©nation du capital n’est pas toujours trĂšs intelligente », notamment si vous avez des hĂ©ritiers. Et le taux de conversion, liĂ© Ă  l’espĂ©rance de vie, n’est pas trĂšs motivant, tout comme la fiscalitĂ©.




Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page