top of page

🗞️ Serengo, mars 2017 → 9 questions sur l'assurance-vie


Mon épargne est-elle garantie en cas de difficultés financières de l'assureur ?

En cas de faillite de l'établissement, les contrats d'assurance-vie, même souscrits auprès d'une banque, sont couverts par le Fonds de garantie des assurances de personnes (FGAP) à hauteur de 70 000 euros par personne et par assureur. À ne pas confondre avec le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR), qui couvre 100 000 euros par personne par établissement bancaire.


Je ne peux pas toucher à mon épargne pendant huit ans?

Non, on peut verser ou retirer de l'argent à tout moment. « Mais c'est seulement à l'issue de cette durée que l'on optimise la fiscalité sur les gains » rappelle Yves Gambart de Lignières, conseiller en gestion de patrimoine.


Est-il judicieux de désigner son conjoint comme bénéficiaire?

Oui. « Si vous n'êtes pas marié ni pacsé, l'assurance-vie reste incontournable pour éviter la taxation à 60% des capitaux transmis à votre moitié » rappelle Alexis Rogier. Certes, depuis 2007, assurance-vie ou pas, votre époux(se) est exonéré(e) de droits de succession. « Mais les contrats sont transmis hors succession : ainsi, désigner son conjoint comme bénéficiaire permet, par exemple, de lui léguer un peu plus que ce que la loi prévoit », détaille Yves Gambart de Lignières.




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page